Mercato

Une offre à venir d'Aston Villa pour Wahbi Khazri

L.P
Wahbi Khazri (Girondins) plaît à Rémi Garde et à Aston Villa.
Wahbi Khazri (Girondins) plaît à Rémi Garde et à Aston Villa.

Lanterne rouge de Premier League, la formation d'Aston Villa, désormais drivée par Rémi Garde, souhaite se renforcer considérablement lors du mercato hivernal. Pour ce faire, le club de Birmingham aurait coché les noms de deux pensionnaires de Ligue 1 : le gardien de l'OM Steve Mandanda et le meneur de jeu des Girondins de Bordeaux Wahbi Khazri.

Catastrophique. Tel pourrait être le terme utilisé pour décrire la première partie de saison 2015-2016 de la formation britannique d'Aston Villa. Avec sept petits points au compteur (une victoire, quatre nuls et douze défaites en dix-sept rencontres de championnat) et une place de lanterne rouge, le club de Birmingham, qui s'est également séparé de Tim Sherwood il y a quelques semaines, va devoir réaliser une seconde partie de saison tout feu tout flamme pour espérer se maintenir dans l'élite anglaise. Avec dix points de retard sur le premier non relégable, Newcastle, le club résident de Villa Park devra cravacher pour espérer un miracle. Pour aider Rémi Garde dans cette mission quasi impossible, les dirigeants des Villans seraient prêts à, encore, sortir leur chéquier. Toujours à destination de notre chère Ligue 1... Nommé début Novembre, le technicien français souhaiterait ainsi débaucher deux joueurs de l'élite hexagonale : Steve Mandanda (Olympique de Marseille) et Wahbi Khazri (Girondins de Bordeaux).

Concernant le premier nommé (30 ans, 25 matches disputés), des contacts auraient déjà été établis, annoncent ce lundi après-midi nos confrères de RMC. L'international tricolore est la priorité de Rémi Garde au poste de gardien de but et une offre pourrait être formulée aux dirigeants olympiens dès l'ouverture du mercato. Arrivant en fin de contrat au 30 Juin prochain, le portier pourrait être tenté de quitter l'OM dans les prochaines semaines. Tout comme l'OM pourrait être séduit par l'idée de récupérer une indemnité de transfert pour son vétéran. Un problème subsiste toutefois puisque le numéro deux chez les Bleus possède, dans son contrat, une clause spécifique qui le prolongerait automatiquement jusqu'en 2017 en cas de qualification pour la prochaine édition de la Ligue des Champions. Une clause qui, a priori, devrait empêcher tout mouvement avant l'été prochain...

L'autre cible des Villans, Wahbi Khazri (24 ans, 21 matches, 5 buts et 6 passes décisives toutes compétitions confondues), ne possède pas une telle clause dans son bail chez les Girondins de Bordeaux. Si cette transaction pourrait donc être plus facile à conclure, il faudra toutefois convaincre les dirigeants aquitains de lâcher un de leurs rares joueurs évoluant à bon niveau. En plus de belles offres financièrement parlant pour l'OM et Bordeaux, Aston Villa disposerait dans sa manche d'un argument supplémentaire pour arracher les deux joueurs : une clause libératoire en cas de relégation à l’issue de la saison serait ajoutée aux deux contrats. Suffisant pour faire la différence ?